Bandeau
Lycée Charles Péguy Orléans
Slogan du site

Site officiel du Lycée Charles Péguy - Orléans

Le jeudi 22 février 2018, Frédéric Lenormand était au lycée Charles Péguy
Article mis en ligne le 12 mars 2018

par F. Kuszel

Après le succès de ses Portes Ouvertes des 9 et 10 février dernier, le Lycée Charles Péguy d’Orléans poursuit la série de manifestations organisées pour fêter ses 20 ans. Et cette fois, place à la culture ! En partenariat avec la Mairie d’Orléans qui a lancé la troisième édition du Nouvel An Chinois et avec la Librairie Nouvelle, l’établissement a invité l’écrivain Frédéric Lenormand à rencontrer les élèves pour dialoguer autour des nouvelles aventures du fameux détective de la dynastie des Tang, le juge Ti.
Les élèves de 2de de madame Batier et de monsieur Bouhnik ont préparé avec enthousiasme la venue du romancier, qui a déjà produit une vingtaine d’ouvrages relatant les exploits de son héros chinois. Chacun d’entre eux a en effet lu l’un des romans de la série publiée au format de poche aux éditions Points.
Lors de la rencontre à la Maison des Lycéens, pas moins de soixante-dix élèves se sont passionnés en posant de nombreuses questions à Frédéric Lenormand. Quelle est l’origine de sa vocation de l’écrivain ? Comment conjure-t-il la hantise de la page blanche ? D’où provient sa passion pour la culture chinoise ? Pourquoi a-t-il choisi de redonner vie à un héros qui a déjà connu le succès dans les années 50, sous la plume de l’écrivain hollandais Robert Van Gulik ? Comment compose-t-il ses titres plein d’humour ? Autant d’interrogations auxquelles le romancier a répondu avec plaisir et décontraction, manifestement satisfait d’échanger avec ce public de jeunes curieux…
La réunion s’est terminée par un goûter convivial et surtout par une séance de signatures….
Avant de quitter le lycée pour présenter à des lecteurs adultes son dernier ouvrage à la Librairie Nouvelle d’Orléans, Frédéric Lenormand n’a pas manqué d’admirer dans le hall du lycée le Coq monumental réalisé l’an dernier par les élèves du collège Jean Rostand. Cette œuvre spectaculaire a été prêtée au lycée pour clôturer l’année du Coq et ouvrir celle du Chien dans le calendrier chinois…

 Serge Bouhnik

Comme son successeur le Chien il y a quelques jours, le Coq du Collège Jean Rostand d’Orléans a fièrement défilé en 2017 dans les rues de la ville à l’occasion des festivités du Nouvel An chinois. Il a été conçu et réalisé par les collégiens et leur professeur d’art plastique dans le cadre d’un atelier animé avec enthousiasme par l’artiste plasticienne Caroline Delbaere. Il a même été baptisé sous le nom de Youyi (qui signifie « amitié » en chinois).
Madame Keller, la Principale du collège Jean Rostand précise que « Youyi a été retenu au concours annuel des écoles associées de l’UNESCO. Il fera bientôt virtuellement le tour du monde ! »

 

 

La République du Centre du 02 mars 2018