Lycée Charles Péguy Orléans
Slogan du site

Site officiel du Lycée Charles Péguy - Orléans

Les lycéens participent à "Lycéens au cinéma 2018-2019"
Article mis en ligne le 9 novembre 2018
dernière modification le 6 décembre 2018

par F. Kuszel

Le jeudi 15 novembre 2018, Mme Cherrier et M. Descotes-Genon emmèneront les élèves de TL au cinéma Les Carmes afin d’assister à la projection de Psychose d’Alfred Hitchcock dans le cadre de l’opération Lycéens au cinéma. Psychose est à la fois l’un des plus grands films d’Alfred Hitchcock et de l’histoire du cinéma, ainsi qu’une matrice du genre qui a inspiré de nombreux cinéastes par la suite. La recette du film est connue, le cinéaste la définissait ainsi : « Je veux essayer de jouer avec le spectateur comme le chat avec la souris ».

Mme Meugé et M. Blandin feront de même avec les 206 le 05 décembre 2018, le même jour que Mmes Briffault et Hérault-Pays avec les 212. Mmes Girault et Jousset emmèneront, quant à elles, les 204 et les 1 ES1 à cette séance le vendredi 30 novembre. M. Krizic accompagné de Mme Gallo ira avec les 1 L le mercredi 19 décembre 2018 ainsi que Mme Kibongui avec MM. Arbonnier et Bougerole avec les classes de 201 et 202. Mme Fidry et Parisot avec les 1 STD2A 1 iront le jeudi 13 décembre 2018.

 

Réalisation : Alfred Hitchcock, assisté d’Hilton A. Green

Pays d’origine : États-Unis

Format : noir et blanc - 1,37:1

Durée : 109 minutes

Dates de tournage : 30 novembre 1959 au 1er février 1960

Avec :

Anthony Perkins : Norman Bates
Janet Leigh : Marion Crane
Vera Miles : Lila Crane
John Gavin : Sam Loomis
Martin Balsam : Milton Arbogast
John McIntire : Shériff Chambers

Dans la ville de Phoenix en Arizona, Marion Crane, employée modèle à la vie ordinaire, est chargée par son patron de déposer à la banque 40 000 dollars, résultat d’une transaction immobilière. Elle s’enfuit en voiture avec cette somme pour rejoindre son amant, avec lequel elle compte profiter de l’argent pour éponger leurs dettes et se marier. Un violent orage éclate alors, forçant Marion à s’arrêter dans un motel isolé...