Vous êtes ici : Accueil > Les formations/Orientation > //BTS Design d’espace (BTS DE)
Par : sd
Publié : 10 janvier 2014

BTS DE : Présentation

POUR QUOI FAIRE ?
 
Le designer d’espace participe à la conception, à la mise au point et à la réalisation de projets
répondant
à un programme (besoins, contraintes) dans les domaines de l’architecture intérieure, d’espace
environnement et d’espaces de communication. Il intervient dans différents secteurs d’activité
économique,
publics et privés :
> Espace architectural (habitat, tertiaire, loisirs, espaces industriels, culturels, commerciaux)
> Paysage, espace environnemental, espace naturel,
urbain
> Patrimoine architectural, industriel, historique
> Mise en scène (scénographie, arts de la rue, muséographie, lieux d’exposition)
> Communication (espaces éphémères, espaces médiatiques, événementiel, expositions, salons,
décors de plateau).
 
 
 
QUEL RECRUTEMENT ?
 
Le BTS design d’espace (Brevet de Technicien Supérieur, diplôme de niveau III en deux années) est accessible après
un bac STD arts appliqués ou une mise à niveau arts appliqués.
Peuvent présenter leur candidature :
> Les élèves titulaires du baccalauréat technologique STD Arts Appliqués
> Les élèves de classe de Mise à Niveau en Arts Appliqués
> Les titulaires d’un autre diplôme doivent d’abord passer
par une classe de mise à niveau en arts appliqués.
Les inscriptions s’effectuent sur le site :
L’admission est prononcée par le chef d’établissement sur proposition d’une commission de professeurs après examen
du dossier scolaire et de la motivation de l’élève.
Nombre de places : 17
 
 
COMMENT ?
 
La formation proposée s’articule autour de deux pôles d’apprentissage :
> Le projet et sa communication : atelier de conception/
technologie, dessin, couleur, infographie 2D/3D, maquette, expression plastique,
arts visuels,
sémiologie de l’espace.
> L’enseignement général : français, anglais, philosophie, mathématiques
et physique appliquées,
économie et gestion.
 
 
 
HORAIRES
 
La formation se déroule sur 2 années scolaires.
Heures séparées par « / » : horaires de 1e / 2e année
Total des heures d’enseignement obligatoire :
- 33 heures hebdomadaires
Enseignements facultatifs :
- 1 heure / 3 heures hebdomadaires
 
> Enseignement général :
- Français : 2
- Langue vivante : 1 + (1a)
- Philosophie : 0 / 2*
- Mathématiques : 2
- Sciences physiques : 1 + (1a)
- Économie et gestion : 1
>> Enseignement professionnel et artistique :
- Atelier de conception & technologie : 4* + (8a) + (2b)
- Informatique appliquée : 0+(2a) / 0+(1a)
- Sémiologie de l’espace et communication : 1
- Expression plastique : 3 + (2a) / (4a)
- Arts visuels : 2
- Stage de 6 semaines en milieu professionnel, au terme de la première année d’étude.
>>>Enseignements facultatifs :
- Langue vivante 2 : 0+(1)
- Approfondissement sectoriel (c) : 00+(2)
 
 
 
QUELLES POURSUITES D’ÉTUDES ?
 
> Diplôme supérieur des arts appliqués (DSAA à Duperré, Boulle, Olivier de Serre, Roubaix,
Nevers, Nantes ... niveau bac +4)
> Écoles d’architecture
> Écoles nationales supérieures des arts décoratifs
(Option architecture intérieure, art et espace ou scénographie)
> Écoles nationales supérieures du paysage (Versailles,
Bordeaux, Lille)
> Écoles supérieures de scénographie (Lyon, Strasbourg)
> École nationale supérieure des beaux-arts
> Universités ( licence professionnelle, master en design et environnement…)
 
QUELS DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS ?
 
Le titulaire du BTS Design d’Espace exerce comme travailleur indépendant ou comme salarié au sein d’une équipe
traitant de conception de volumes et d’espaces (dessinateur, dessinateur - projeteur, assistant - concepteur).
Dans la perspective d’une entrée dans la vie professionnelle,
le titulaire du BTS Design d’Espace peut postuler dans des agences de création, des bureaux intégrés,
des entreprises publiques ou privées, des
administrations, des collectivités locales.

Articles

  • PROJETS EXPRESSION PLASTIQUE// 2013/ 2014// VARIATIONS - Janvier 2014

    Variations En musique, la variation est la transformation d’une phrase musicale par divers procédés d’écriture. Varier reviendrait donc à répéter mais de façon non identique. Comment engendrer du singulier dans un ensemble qui restera homogène ? Et à quelles fins ? Quel(s) principe(s) de variabilité seront choisis pour déterminer le sens de la production ? Diaporama sur le blog.

  • PROJETS EXPRESSION PLASTIQUE// 2013/ 2014// SUBVERTIR - Janvier 2014

    Subvertir les modèles L’étudiant a été amené, à partir d’un "modèle historique" de design ou d’architecture précisément analysé au préalable en cours de sémiologie, de proposer un contre-projet, une subversion argumentée du modèle désigné au départ : objets du quotidien (caddie, automobile...), HLM, palais, immeubles iconiques tels que la Cité de Törten ou La Cité Radieuse... ont été revisités, détournés de leur sens et interrogés sous l’angle d’un regard critique. diaporama sur le (...)

  • PROJETS EXPRESSION PLASTIQUE// BTSDE1// 2013/2014// LA VILLE TEXTILE - Janvier 2014

    La ville textile : questionnement plastique menée à partir du plan d’Orléans, du vocabulaire associé au textile et de l’expérience qu’a chaque étudiant du "tissu urbain". La réflexion, nourrie de l’analyse de textes sur la ville en cours de sémiologie, conduit à porter un regard personnel sur le phénomène urbain et ses constituants et produire de nouvelles images et approches de la ville.
    Diaporama sur le (...)