Bandeau
Lycée Charles Péguy Orléans
Slogan du site

Site officiel du Lycée Charles Péguy - Orléans

Les élèves spécialistes de 1re et Terminale LLCE espagnol au musée d’Orsay
Article mis en ligne le 8 mai 2022
dernière modification le 1er juin 2022

par F. Kuszel

Les élèves spécialistes de 1re et terminale LLCE espagnol accompagnés de leur professeur N. Jollivet Reyes ont invité les élèves hispanistes de TG7 et TG9 ainsi que leurs professeurs respectifs, C. Jacquet et M. Villedamné, à l’exposition GAUDI, architecte de l’imaginaire au Musée d’Orsay à Paris, le 5 mai 2022.

Après une étape au Museu Nacional d‘Art de Catalunya à Barcelone (MNAC) fin 2021, l’exposition Gaudí s’est installée au coeur du Musée d’Orsay le 11 avril 2022. Grandiose, cette exposition incarne ainsi la 1ère grande exposition dédiée à Antoni Gaudí (1852-1926) en France depuis près de 50 ans. Les élèves ont ainsi pu découvrir Gaudí, tout comme la Catalogne du XIX et début XX à travers une approche renouvelée de l’artiste en tant qu’architecte de génie, exerçant alors dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux et politiques, au milieu d’une émulation architecturale et urbanistique forte. Lors de cette exposition, l’occasion a été donnée aux élèves de découvrir le processus de création d’Antoni Gaudí au sein d’une profusion artistique locale exceptionnelle lié au Modernisme, mouvement de l’Art nouveau que la Catalogne -terre identitaire de nature méditerranéenne- porta très haut.

De l’atelier de Gaudí à ses nombreux collaborateurs, en passant par ses techniques de travail, de dessins en maquettes et œuvres de mobiliers, les élèves se sont plongés dans l’univers fascinant de l’architecte de génie. Créations de palais, hôtels urbains, parcs, églises, objets mobiliers civils et liturgiques et surtout la Sagrada Familia.

L’après-midi, le groupe a pu découvrir l’exposition Venus d’ailleurs, matériaux et objets voyageurs au sein de La petite Galerie du Musée du Louvre qui consacre cette présentation
aux découvertes de contrées proches et lointaines. A travers des matériaux et des objets, elle a proposé aux élèves de s’éveiller aux explorations, échanges entre mondes lointains et d’appréhender la fascination, les mythes qui entourent la provenance d’objets d’autres continents.